top of page
DSC_1852.jpg

La Boutuique Etika Mondo

Des coutps de coeurs paratgé

         l était une fois l'équipe d'Etika Mondo

I dore.png
ETIKA MONDO.png

L’équipe Etika Mondo est composée de personnages tous plus surprenants les uns que les autres. Créatures hybrides, sorte de sauvages scientifiques en quête d’une nouvelle Renaissance, ce sont des rêveurs, les pieds ancrés sur terre, pragmatiques avec une vision idéaliste, explorateurs de solutions et acteurs. Guerrier, Celtes, Génie, figures historiques et fantastiques, militants écologistes et paysans, nourrissent leur imaginaire et imprègnent leur existence. Tous ensemble, ils participent à donner vie et à construire leur vision d’un monde meilleur, au sein duquel la biodiversité peut se maintenir et s’épanouir. Ils vous invitent à embarquer pour une aventure bien réelle, à écrire avec eux les premières pages d’une histoire qui se joue au présent, apporte des réponses aux enjeux de notre siècle et marque les prémices de l’ère de l’écologie.

ÉMILIE

Mère nourricière

Elle aurait rêvé de naître avant 1800, durant cette époque où il y avait moins de technologie, de pétrole, d’engrais chimiques et bien plus d’animaux. Animée par cette vision d’antan, tout en étant ancrée dans l’ère nouvelle qui s’annonce, Émilie a restauré avec l’aide de la communauté Etika Mondo, 1300m² de terres cultivables qu’elle chouchoute en potager vivrier agroécologique. Elle prend également soin d’un hectare d’une châtaigneraie centenaire. Ce jardin, elle l’arrose d’amour et le nourrit de toute sa persévérance.

Formée dans le domaine agricole, sa mission est d’assurer l’autonomie alimentaire de l’écolieu. De la terre à l’assiette, elle transforme ses récoltes en mets sains et goûteux. Elle confectionne entrées, plats et desserts avec sa production labellisée bio et les complète, au besoin, avec des produits bio, de saison, et autant que possible locaux. Cerise sur le gâteau, elle sait même adapter ses plats à votre régime alimentaire, qu’il soit végétarien, végan, ou sans gluten.

Lorsqu’elle ne met pas son cœur en cuisine ou ses mains dans la terre, elle prête son oreille attentive à ses quatre enfants. Emilie est une véritable "mère nature" : accouchement à la maison, couches lavables, allaitement, alimentation biologique, soins aux huiles essentielles. Elle connaît tous les trucs et astuces pour gérer conjointement famille nombreuse, mode de vie sain et missions ardues. Elle veille tout autant à créer un cocon pour les siens qu’à rendre les lieux accueillants. Propreté et ordre règnent en maître dans son environnement : rien n’échappe à son "œil de Sauron".

Mais rassurez-vous, derrière son rôle de "surveillante générale", se cache une personnalité douce et sucrée comme une pêche d’été !

Lors des stages, il lui plait de vous initier au potager et à son joyeux duo "semer/récolter". Elle n’est jamais à court d’idées pour vous enseigner les secrets du jardinage.

À ses côtés, vous ne manquerez donc pas de faire mille et une découvertes ni de prendre des couleurs car c’est sous le soleil qu’elle aime œuvrer.

BORIS

Architecte sculpteur du monde éthique

Jour après jour, Boris imagine, sculpte et trace avec précision, les contours d’un monde éthique régi par les sciences de l’écologie. Il voit grand ! C’est tout un univers qu’il perçoit et s’attèle à matérialiser au quotidien. Il conçoit des espaces, pense territoire, nation et même civilisation ! Homme d’action déterminé, porté par une vision, son but est de favoriser le développement de la civilisation de l’écologie et de contribuer à l’avènement de l’Humain nouveau, sauvage et scientifique.

Conscient qu’un tel paradigme ne s’opère par tout seul, il fédère autour de lui. Il embarque à ses côtés et auprès de sa famille, des pionniers, des engagés, des volontaires, des stagiaires, des convaincus. Mais aussi, refusant l’entre-soi, il emmène bon nombre de personnes qui pensent différemment. Il coordonne des équipes d’humains passionnés, invente les marches de la transition et le mode de vie de demain, propage des savoirs et des expériences, fluidifie les informations et l’organisation, motive et coache, apprend et se remet en question.

Grâce à son expérience professionnelle, militante et associative colossale, il a acquis une panoplie d’outils lui permettant d’affiner au jour le jour son plan de travail. Tour à tour expert et formateur en éducation à l’environnement, consultant en stratégie, médiateur territorial et entrepreneur spécialisé en écologie et territoires ruraux, coach en réorientation axé sur les valeurs, et même berger, il a également milité des altermondialistes aux indignés, en passant par les politiques locales de protection de la nature.

Les mains dans la terre, la tête dans les projets, depuis son départ définitif de la ville en 2002, ces expériences ne l’ont jamais éloigné de la montagne et de la forêt. Il se plait d’ailleurs à dire que c’est au contact du sauvage, des arbres et des animaux qu’il a appris ses plus grandes leçons de vie. Dans cette approche entre retour au sauvage, néo-paysannerie et ingénierie de projet, dans un pétillement philosophique et scientifique, il a fondé avec Émilie, l’écolieu Etika Mondo. Il souhaite offrir à ses cinq enfants un art de vivre éloigné d’un système injuste et polluant, et aux personnes sensibles à cette approche, une base, un pôle expérimental de recherche et d’enseignement en écologie appliquée, une première aire de ce que pourrait être demain le nouveau rapport humain – nature.

Radical dans son envie de participer à bâtir le nouveau monde, il reste humble face à l’inconnu et aux mystères de la vie. Éloquent et communicatif, ses causeries et sa personnalité atypique ne vous laisseront point indifférents ! Ses connaissances pratiques, historiques et philosophiques vous surprendront et seront source de questionnements fertiles.

VIKTOR

Chevalier dévoué à la cause du Vivant

Déterminé et fonceur, loyal et engagé, brut et rustique, Viktor a tous les attributs du chevalier. Sa motivation principale est de "servir le Vivant" et vivre avec le sauvage. Il est prêt à donner vaillamment son dernier souffle pour le protéger. Avec un besoin constant de dépasser ses limites physiques, il prend le temps d’entretenir son corps, sans pour autant négliger son esprit, son intellect et son rapport aux autres. Il conquiert ainsi au quotidien un alignement corps esprit environnement équilibré.

Vous ne verrez sur lui aucune armure, bouclier ni épée. S’il a usé dans sa jeunesse de l’arme de la contestation pour soutenir son engagement écologique et social, il a compris que son combat et sa vie gagneraient en crédibilité en incarnant pleinement ses convictions.

Il a ainsi rejoint le collectif Etika Mondo pour se rapprocher d’un mode de vie correspondant à ses aspirations et répondre à des missions qui lui tiennent à cœur, tout en poursuivant des études en Gestion et Protection de la Nature avec le Centre National de la Promotion Rurale (CNPR).

S’instruire, partager ses connaissances avec les autres et créer des liens au sein d’une équipe, sont autant de principes qui caractérisent son savoir vivre et son savoir être.

Ce que Viktor affectionne particulièrement sur l’écolieu, est l’organisation et l’animation des chantiers collectifs. Il s’épanouit aussi avec la merveilleuse technique de la pierre-sèche : écouter le bruit singulier des roches et prendre le temps de choisir chaque pierre afin de construire des murs solides. Également en charge du plan de gestion des espaces naturels de l’écolieu, il favorise la vie dans toute sa biodiversité et impacte positivement son environnement.

Ce n’est pas en restant derrière son ordinateur que Viktor compte changer le monde. C’est en marchant dans la nature que viennent à lui des pensées "axées solutions".

Amusez-vous donc à suivre ses empreintes lors des balades écologiques et découvrez la nature sauvage à ses côtés. C’est un honneur pour lui que de pouvoir vous entraîner sur les sentiers de l’aventure.

VICTOR

 

Explorateur en mode de vie écologique

Graine d’explorateur en herbe, Victor, alors qu’il était enfant, adorait piquer les tournevis de son père pour démonter ses jouets, fabriquer des arcs et des flèches, mélanger des produits chimiques pour les faire exploser, construire des cabanes dans les arbres pour y admirer le lever du soleil. C’est naturellement, qu’en grandissant, il s’est dirigé vers des études d’ingénieur (IMT Mines d’Alès) et qu’il a choisi un terrain de jeu et d’expérimentation fascinant : Etika Mondo. Son âme de bidouilleur, il la déploie avec joie et se délecte à réaliser, non plus des gadgets de gamin rêveur, mais des objets « low tech » utiles et écologiques, tel que des séchoirs et des chauffe-eau solaires par exemple.

En effet, ce qui le fait vibrer est de mettre ses connaissances techniques au service de la recherche, d’appréhender le terrain dans une approche philosophique et idéologique, mais aussi d’explorer en profondeur le monde rural et naturel, les cycles saisonniers et les matières. Victor se sent connecté à la nature depuis petit. Randonnée, potager, temps passé à la campagne, sont autant d’activités qui l’ont rapproché de ce mode de vie qu’il cherche à mettre en place ici.

Victor se reconnait pleinement dans les valeurs et les objectifs de l’écolieu, si bien qu’il souhaite implémenter un mode de vie écologique, confortable et merveilleux englobant toutes les dimensions de l’existence (habitat, alimentation, santé etc.) de façon à avoir un impact positif sur les écosystèmes et la biodiversité. Il éprouve également le besoin de contribuer à la création du pôle de recherche et d’éducation "École de l’Écologie Appliquée" mis en place sur l’écolieu et rendre les données accessibles au plus grand nombre. Progressiste dans l’âme, stimulé par la vie collective, il importe à Victor de contribuer à l’émergence d’un mouvement de société autour des écolieu et des enjeux écologiques.

D’une nature passionnée, il est habité par mille et un projets à concrétiser. La polyvalence est sans conteste une qualité qui le définit et l’inspire. Ne soyez pas surpris d’entendre un air de ukulélé, de guitare ou de piano, de sentir le parfum alléchant d’un pain au levain cuisant dans le four. Nul besoin de prendre votre longue vue pour voir qui se cache derrière ces ouvrages, Victor est assurément dans les parages !

GUILHEM

Acteur sur la scène du vivant

Il lui en faut peu à Guigui, pour être heureux : du rire, des jeux de mots, de la bonne humeur. Sans oublier le plus important : de la nourriture de qualité et surtout en grande quantité. Avec un appétit insatiable et une force physique digne d’Obélix, il est réquisitionné sur les chantiers de l’écolieu, non pas pour soulever des menhirs ou des obélisques, mais pour porter des charges lourdes : matériaux de construction, installation de bivouac, transport de troncs. Sa potion magique, il l’utilise essentiellement pour affermir sa volonté profonde d’"Agir pour le vivant".

Vous aurez à faire à un personnage "aux gros bras", sympathique, tout autant que rigoureux et réfléchi. Son péché mignon n’est pas le sanglier, mais il se régale à remplir des tableaux Excel. Étant diplômé en comptabilité et en contrôle de gestion sociale Guigui s’occupe également des finances de l’association et des achats. Pour lui, méthode et efficacité riment avec travail dûment réalisé.

Les "villageois" présents à l’année chez Etika Mondo peuvent compter sur sa stabilité, son sens de l’adaptabilité, sa capacité à favoriser la cohésion et son goût marqué pour l’organisation.

Nous vous invitons à tendre l’oreille car vous n’êtes pas à l’abri d’une blague ou d’une impro spontanée qui peuvent fuser à tout moment au cours d’un repas.

MAXIME

Gardien de la flamme d'apprentissage

Échanger ardemment avec les autres, se poser des questions, comprendre le pourquoi du comment et incarner sa vision du changement sont autant d’éléments auxquels Max est attaché. Il a souhaité intégrer la brigade d’Etika Mondo pour apprendre à vivre et travailler en sobriété. Guidé par un idéal de simplicité, il aspire à vivre une vie qui ait du sens, loin du confort inutile et de la facilité.

Max est amené à réaliser toutes sortes de tâches et à se rendre là où des bras sont attendus. Mais il excelle toutefois dans un domaine particulier : l’enseignement. C’est auprès des enfants de l’écolieu, qu’il exerce sa passion et transmet ses connaissances avec ardeur.

Son parcours professionnel en tant qu’animateur, professeur et éducateur Montessori l’a convaincu d’une chose : en chaque individu réside une flamme qui le pousse à progresser, à faire différemment, à s’autonomiser tout en se reliant aux autres. Afin d’attiser et de raviver au mieux cette énergie de vie chez les petits et les plus grands, Max prend d’abord le temps de les observer.

Il cultive ainsi sa patience et sème au gré de ses pas les graines de la paix. Son esprit joueur et léger propage la bonne humeur et allume des feux de joie. Son rêve ? Contribuer à créer du vivant plutôt que des extinctions (d’espèces).

De nature serviable et généreuse, sa présence réchauffe les cœurs et dessine des sourires sur les lèvres.

V.

Paysan consciencieux en devenir

V. aime voguer vers de nouveaux horizons tout en gardant les pieds bien ancrés sur terre. Une posture qu’il a acquise dès son plus jeune âge au contact de la nature et de l’intelligence paysanne. Rattaché à aucun dogme, il aspire simplement à être un paysan consciencieux.

Il aime réaliser des tâches simples et nobles au sein de la nature, observer ce que faisaient les anciens et ses aïeux pour prendre exemple sur eux. Avec un besoin profond de revenir à ses racines et à l’essentiel, V. mûrit un projet de vie tourné autour de l’agricole et de l’accueil de groupes. Etika Mondo représente donc pour lui un lieu d’apprentissage en accord avec son mode de vie et ses valeurs.

Touche à tout, astucieux et polyvalent, V. a expérimenté mille activités au cours de sa vie : artiste photographe, modèle vivant, sportif de haut niveau, gérant de PME, commercial. Plus il s’essaie à la nouveauté et "se perd", mieux il se sent et se connait. Il a vécu dans de nombreux pays et s’est enrichi au contact de cultures, de psychologies et de logiques différentes. Caméléon, il est capable de s’adapter là où le vent le porte.

Bon vivant, il lui tient à cœur, au quotidien, d’aimer et de bien manger. Partagez donc sa table, vous serez rassasié par ses connaissances culturelles et son sens inné du partage.

bottom of page